LE CANOTIER, ICONE DE LA MAISON

 

Mademoiselle Chapeaux remet au goût du jour ce célèbre chapeau de paille à fond plat et aux bords arrondis, qu’elle interprète dans de nombreuses formes et matières.

crédit photo Dmitry Kostyukov

Point de départ de toutes les créations, le canotier est revisité au fil des collections. Créé à Paris dans l’atelier de la Maison, on joue de ses dimensions pour lui donner différentes allures : ultra féminin, il est plat à bords courts pour l’incontournable modèle COCO, décliné dans des dizaines de coloris et matières les plus pointues; version plus classique, le modèle mixte GILOU se pare d’un élégant ruban; le grand modèle de cérémonie GARDIAN ose des proportions plus audacieuses.

On craque pour son charme « frenchy », sa douce simplicité, ses lignes mixtes et élégantes. Affranchi des conventions, le canotier se porte de façon décalée, comme on l’aime, sur la plage, en balade, ou lors de grandes occasions. Le chapeau doit être personnel, amusant et pratique !

Le modèle canotier Coco par Mademoiselle Chapeaux

 

Petite histoire du canotier

Le mot « canotier » viendrait de l’espagnol « canoa » qui signifie « petit bateau ». A l’origine couvre-chef de marin, rendu populaire à la fin du XIXème siècle, quand le canotage sur la Seine devient à la mode, le canotier est le symbole d’un certain art de vivre à la française, illustré dans le célèbre tableau « Le déjeuner des canotiers » d’Auguste Renoir. Il s’encanaille par la suite dans les guinguettes et autres bals populaires, pour être adopté quelques décennies plus tard par les vedettes du music-hall. Le canotier est surtout le modèle culte porté par Gabrielle Chanel, en réaction aux chapeaux sophistiqués des femmes de l’époque.
Intemporel indémodable, le canotier habille les têtes des femmes et des hommes d’aujourd’hui dans tous types d’occasions !